LeSocial  EmploiSocial  PrepaSocial  SocioDoc  Formateque  Facebook  Twitter

Coordinateur des actions d’accompagnement de salariés en Insertion LIANE

LIANE

Présentation de la structure et du projet :
L’Association PROfession Sport et Education Populaire (APROSEP) et le Parc Amazonien de Guyane ont la volonté commune d’initier la mise en place d’une nouvelle forme d’organisation de l’Insertion par l’Activité Economique. Avec les collectivités, les associations et les entreprises, ils se sont engagés ensemble dans la mise en place de la nouvelle structure « Lien Insertion guyANE –LIANE » pour ainsi :
-        développer la mise en place d’Atelier et de Chantier d’Insertion,
-        mieux organiser l’émergence de nouveaux emplois et de formations adaptées,
-        améliorer la qualité de leurs services et développer des actions qui s’inscrivent dans une logique de développement durable.

Historique du projet :
En 2018, l’APROSEP a répondu favorablement à une demande du Parc Amazonien de Guyane, de la Préfecture et de la Mairie de Camopi pour le portage administratif et financier d’un Atelier Chantier d’Insertion (ACI) sur la commune de Camopi. Après plusieurs mois de concertations avec les divers partenaires techniques et financiers, l’ACI KA’A Construction voit le jour le 1er juin 2018. Spécialisé dans la filière bois (abattage, sciage, charpente), il représente une offre d’emploi/formation pour les habitants de la commune. Ses activités concernent trois domaines :
-        La production : la réalisation de petits ouvrages en bois répondant aux besoins de la mairie, des autres institutions publiques présentent sur le territoire ou des particuliers, permet aux salariés en insertion d’être mis en situation de travail dans le cadre de chantiers de construction. Ils appréhendent de cette manière les conditions de tout emploi salarié (respect des horaires, respect de la hiérarchie, etc.) et retrouve un rythme adapté à la mise en place d’activités professionnels. Les ouvrages réalisés participent également à l’amélioration du cadre de vie des habitants de Camopi et ils permettent donc de valoriser les compétences salariés au sein de la communauté.
-        La formation : les ouvrages réalisés dans le cadre des activités de productions commerciales servent de support technique pour des actions de formations professionnelles. Les formations concernent essentiellement la filière bois (Abattage, Sciage, Charpente) et sont mis en œuvre avec la participation d’une équipe de formateurs du Centre de Formation Professionnel et de Promotion Agricole de Matiti intervenant régulièrement sur le projet et ayant donc une bonne connaissance du public.
-        L’Accompagnement Socio-Professionnel (ASP) : le dispositif Atelier Chantier d’Insertion doit permettre à des personnes éloignées de l’emploi de retrouver cadre facilitant un retour vers une activité salarié. Ainsi, l’ASP permet au salarié de soulever tous les freins à l’emploi qu’ils soient d’ordre administratif (accès aux droits, etc.) et/ou médico-social (problème d’addictions, etc.). Il permet également de proposer un suivi individuel pour un public parfois en grande difficulté ou en situation de mal-être. Au-delà de l’objectif professionnel, l’ASP doit permettre aux salariés de retrouver un cadre de vie sein et propice à son épanouissement.

Après presque 1 an d’activité, l’APROSEP, fort de cette première expérience, souhaite développer une structure dédiée aux projets d’Insertion dans les territoires isolées du SUD Guyane. Lien et Insertion pour la GuyANE (LIANE) portera donc très prochainement le renouvellement de l’ACI KA’A Construction et son développement permettra de proposée à nos partenaires une structure dédiée à l’Insertion par l’Activité Economique dans le Sud.

Territoire concernés et publics :
LIANE concerne les territoires de Camopi et Maripasoula. L’ensemble des salariés en insertion sont issus des territoires. Les seize salariés de l’atelier chantier d’insertion peuvent avoir des statuts divers :
        BRSA
        Jeunes sans qualification
        Autres demandeurs d’emploi de longues durées

Organisation de l’équipe d’encadrement
L’Aprosep se charge de la coordination de l’ACI et de l’encadrement des bénéficiaires. Elle est organisée pour cela autour de 3 postes :
-        Un coordinateur administratif et financier basé à Cayenne,
-        Un coordinateur technique d’insertion basé également à Cayenne,
-        Deux Encadrants Techniques d’Insertion (ETI) basés directement sur les sites de production,
-        Un Accompagnateur Socio-Professionnel (en cours de recrutement) basé à Cayenne,
-        Des médiateurs Socio-Professionnel (recrutement à organiser) basés à proximité des salariés en insertion,
-        Une équipe de formateurs intervenant sur le projet (CFPPA de Matiti).
Le suivi de proximité est donc assuré par les ETI. Néanmoins, pour améliorer l’efficacité de l’Accompagnement Socio-Professionnel (ASP), le recrutement de plusieurs médiateurs est envisagé. Ils auront pour rôle d’assurer un lien permanent entre les salariés en insertion et l’Accompagnateur Socio-Professionnel. La constitution de cette équipe dédiée à l’ASP fera partie des premières missions du poste d’Accompagnateur Socio-Professionnel.

Présentation du contexte de l’Accompagnement Socio-Professionnel
Les bassins de vie de Camopi et Maripasoula sont marqués par des activités traditionnelles telles que la culture sur abattis-brûlis, la chasse, la pêche et la fabrication d’outils traditionnels. L’exercice de ces activités reste importante tant pour répondre aux besoins domestiques (économie familiale) que pour l’identité culturelle des communautés.

Organisation sociale : La structure famille et la communauté sont des socles importants chez les wayampis et les tekos. Les activités de l’abattis sont réalisées en commun et permettent aux hommes et aux femmes de coordonner une activité pour le bien être de la communauté.

Scolarité : Le niveau scolaire des enfants est faible. Près de 79 % de la population a quitté le système scolaire sans qualification et diplôme. Ceci est dû à l’éloignement des établissements scolaires qui se situent en majorité sur le littoral ; à la mobilité pour se rendre à l’école et aussi à la rupture affective avec les parents.

Formation des jeunes : Une enquête du CRPV de Guyane montre que 73,5% des jeunes des communes de l’intérieur estiment avoir arrêté trop tôt leurs études et désirent obtenir des formations qualifiantes afin de gagner en connaissance et également en compétence. Cependant l’absence des structures de l’emploi comme Pôle Emploi et des moyens de communication sont un frein au développement de formations adaptées à leurs besoins.

Accès à l’emploi : Les seuls débouchés d’emploi qui existent dans ces communes proviennent principalement des collectivités et du PAG. Les jeunes n’excluent pas le vœu de quitter le milieu familial, la communauté pour aller travailler sur le littoral ou dans l’hexagone mais le pas est très difficile à franchir pour la majorité.

Besoins en ressources financières : Comme pour tout individu, le besoin de sécurité se caractérise par le besoin d’argent. Pour les communautés de Camopi et Trois Sauts l’argent sert principalement :
-        Aux frais de déplacement pour les déplacements quotidiens, déplacements sur le littoral, déplacements pour la culture sur abattis, la chasse, la pêche ;
-        Aux besoins alimentaires en complément des cultures, chasse et pêche ;
-        Aux frais de scolarisation des enfants.

Opportunités et objectifs de l’Accompagnement Socio-Professionnel au sein de l’ACI
La mise en place d’A.C.I. dans les bassins de vie de Camopi et Maripasoula est donc une opportunité pour les habitants de la commune d’acquérir des connaissances et des compétences en alliant travail et formation.
Dans le cadre de l’ACI, l’objectif de l’accompagnement socio-professionnel est de :
-        Faire en sorte que chaque bénéficiaire s’épanouisse pendant l’ACI : au sein du groupe, en lien avec la famille et sa communauté ;
-        Permettre à chaque bénéficiaire de trouver sa place au sein de l’équipe en valorisant ses compétences individuelles et la complémentarité des compétences de chaque membre du groupe ;
-        Accompagner les bénéficiaires dans la définition de leur « projet de vie » : les aider à définir leurs volontés et possibilités en terme de lieu de vie et lieu d’emploi/d’activité (choix de mobilité partielle ou totale par rapport à leur village ou de résidence/activité sur place) ;
-        Préparer l’insertion socioprofessionnelle des bénéficiaires.

L’équipe de pilotage de l’ACI veillera à ce que les spécificités suivantes soient prises en compte :
- Le schéma du plein emploi ne doit pas être considéré comme une cible systématique et unique. En effet, il s’agit de tenir compte des opportunités d’emploi sur la Commune (marché de l’emploi restreint) et du rôle des activités domestiques (articulation activités génératrices de revenus avec activités domestiques) ;
- Les activités domestiques et les compétences associées doivent être valorisées pour éviter que l’absence d’emploi permanent en sortie d’ACI soit vécue comme un échec ;
- La contribution des bénéficiaires à la réalisation d’espaces collectifs (carbet de réunion, passerelles, les écoles) doit être valorisée ;
- Une attention particulière doit être portée à garder le lien affectif avec la famille et la communauté.

Missions :
Travail méthodologique pour la construction de l’ASP :
-        Construction d’une méthodologie générale d’Accompagnement Socio-Professionnel adaptée au public visé par l’ACI et au contexte socio-culturel des territoires du projet ;
-        Planification des actions de suivis et des interventions avec les salariés en insertion ;
-        Production d’outils adaptés pour l’Accompagnement socio-professionnel ;
-        Proposition de méthodologie adaptée pour l’animation d’atelier collectif (atelier participatif, expression par la créativité, etc.).

Encadrement et coordination des actions d’ASP :
-        Planification des actions de suivis en lien avec le reste de l’équipe encadrante ;
-        Suivi et formation des médiateurs de l’accompagnement socio-professionnel présents sur le terrain ;
-        Coordination des activités des médiateurs de l’accompagnement socio-professionnel.
-        Animer les groupes de salariés en insertion en développant l’esprit d’équipe.

Relationnel et développement d’un réseau d’acteurs du médico-social :
-        Développer un réseau d’acteurs intervenant sur le territoire dans le domaine du médico-social (CAF, CGSS, Préfecture, CTG, APEIG, ARS, etc.) ;
-        Favoriser le dialogue avec les acteurs intervenant sur le territoire afin d’être en mesure d’apporter des réponses adaptées aux situations d’urgence médico-social (cellules psychologique, etc.) ;
-        Construire des partenariats avec des organismes spécialisés intervenant dans le domaine de la prévention médicale (addictologie, comportements à risque, etc.).
Suivi socio-professionnel des salariés :
-        Accompagnement des salariés dans leurs démarches administratives : Pièces d’identité, Sécurité sociale et CMU, CAF, etc. ;
-        Etre à l’écoute des salariés et favoriser leur développement personnel par l’utilisation d’outils d’expressions adaptées ;
-        Construction d’un parcours d’insertion socio-professionnel individuel avec chacun des salariés en répondant à leurs attentes et leurs besoins ;
-        Favoriser la valorisation des savoir et savoir-faire acquis ou en cours d’acquisition par la construction de projet individuel ou collectif.

Communication et rapport d’activités :
-        Assurer la diffusion intelligente des informations concernant l’ASP au sein de l’équipe encadrante (Coordinateur technique, Coordinateur Administratif et financiers, Encadrants Techniques d’Insertion) ;
-        Faciliter l’interface entre les salariés en insertion entre eux et avec l’équipe encadrante ;
-        Etre capable de produire des rapports synthétiques et participer aux dialogues de gestion avec les partenaires financiers (DIECCTE notamment).
Profil/Compétences attendues
-        Connaissance et expérience dans le domaine socio-médical
-        Capacité à prendre des initiatives et à être force de propositions
-        Capacité à innover dans le domaine des sciences sociales afin d’inventer des outils d’accompagnements adaptés aux publics visés par l’ACI
-        Bonne connaissance du territoire et de ses spécificités
-        Connaissance des publics visés par l’ACI
-        Expérience dans l’encadrement d’adultes souhaitée
-        Aisance relationnelle, capacité d’écoute et sens pédagogique indispensables
-        Maitrise des logiciels bureautique
-        Connaissance du milieu de l'insertion par l'activité économique souhaitée
-        Dynamisme, autonomie, forte capacité d’adaptation et débrouillardise
-        Sens de l'organisation et capacité d'analyse
-        Capacité à travailler en équipe et dans un contexte multi-partenarial
-        Disponibilité au regard des horaires potentiellement variables
-        Disponibilité pour missions fréquentes sur les territoires isolées du Sud Guyane (1 semaine par mois ou plus si nécessité d’intervention urgente)
-        Permis B souhaité
Conditions et statut
-        Poste basé à Cayenne avec des déplacements fréquents sur des territoires éloignés (déplacement en voiture et pirogue).
-        CDI de 35h/semaine.
-        Rémunération 2200€ brut/mois

Les candidatures sont à adresser à l’attention de :
Mr Jean-David POQUET
Directeur de l’APROSEP
81 rue Christophe Colomb
97300 Cayenne

Et à envoyer par mail à : Rémi MICHEL – Coordinateur de l’Atelier Chantier d’Insertion KA’A Construction
kaaconstruction@aprosep.com

Profil / Compétences

Travailleur sociale, niveau d'éducateur spécialisé, idéalement profil avec un intérêt pour l'innovation sociale

Coordonnées

Contact: Rémi Michel

Email : kaaconstruction@aprosep.com

Adresse: 81 rue Christophe Colomb ,Cayenne , Guyane Française 97300 - DOM-TOM

Téléphone: 0694406307



Mettre l'offre dans les Favoris

Envoyer l'offre à un(e) ami(e)

Contrat

: CDI

Lieu

: Guyane Française DOM-TOM

Catégorie professionnelle

:
Educatif et Social / Coordinateur

Date publication

: 13-05-2019